Colloques

Table ronde « When speakers produce grammatical descriptions of their own languages » animée par Pius Akumbu sur YouTube – jeudi 23 septembre à 13h (UTC+2)

Le jeudi 23 septembre 2021 à 13h (UTC+2), une table ronde intitulée « When speakers produce grammatical descriptions of their own languages » sera animée sur YouTube par Pius Akumbu, Professeur associé de l’Université de Missouri-Columbia.

Lien de connexion : https://youtu.be/fD6HTLO3jBU  ou https://bit.ly/ilara-CommunityGrammars 

Vous pourrez poser vos questions en direct à travers le LIVE Chat, et débattre de cette question importante : le retour vers les communautés de la recherche effectué par les linguistes.

En effet, la tâche principale des linguistes de terrain travaillant sur des langues à tradition orale est de décrire, sous la forme d’une grammaire écrite, la façon dont ces langues sont structurées.

Beaucoup de communautés de locuteurs s’attendent à ce que ces grammaires leur soient utiles, en leur ouvrant un chemin vers l’écriture de leurs propres langues. Cependant, les enquêtes montrent que malgré les bonnes intentions de leurs auteurs, ces grammaires sont souvent décevantes pour les communautés de locuteurs.

Pourquoi ? Et comment y remédier ? L’implication des membres de la communauté tout au long du processus est l’une des pistes envisagées. Elle sera explorée par Pius Akumbu, et ses invités :

  • Azeb Amha (Universiteit Leiden / Leiden University), spécialiste des langues omotiques d’Ethiopie, et auteure d’une documentation de l’oyda, du wolaitta (une des langues dont elle est locutrice native) et du zargulla ;
  • Akua Asantewaa Campbell (University of ghana), spécialiste des langues ghanéennes et auteure de plusieurs publications sur le sujet, notamment à propos du gâ ;
  • Li Jianfu (Qinghai Normal University), locuteur natif de namuyi khatho, une langue qiangic parlée par environ 5 000 Tibétains Namuyi, au sud-ouest de la province du Sichuan en RPC et auteur d’une grammaire descriptive du namuyi ;
  • Yankee Modi (University of Sydney), membre natif de la communauté Milang, une petite tribu autochtone des collines de l’Himalaya oriental, dans l’Arunachal Pradesh, en Inde et auteure d’une documentation à propos des langues menacées de la région de l’Himalaya oriental ;
  • Stephen Morey (La Trobe University), spécialiste du tai, du singpho et du tangsa et auteur d’un large corpus de textes dans ces différentes langues ;
  • Hannah Sarvasy (Western Sydney University), linguiste à l’intersection de la documentation des langues autochtones, des études d’acquisition des langues et de l’expérimentation psycholinguistique et notamment auteure d’une grammaire de référence du nungon, langue papoue parlée par 1 000 personnes dans les montagnes Saruwaged de la province de Morobe, Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Pius Akumbu est spécialiste des langues bantoues, ainsi que de la politique et de la planification linguistiques au Cameroun. Il est l’auteur de différentes publications à ce sujet, notamment « A Pedagogic Grammar of Babanki: A Grassfields Language of northwestern Cameroon » et « Language Policy in Africa: Perspectives for Cameroon ».

Lire plus
Divers, Vie du Llacan

Disparition d’Alexandra Vydrina

Sasha Vydrina a quitté la vie le 16 septembre 2021. Toutes nos pensées accompagnent ses parents et tous ses proches. Ouverte, gaie et curieuse de tout, elle laisse un grand vide et un immense chagrin chez tous ceux qui l’ont connue. Brillante linguiste de terrain, Sasha avait soutenu en 2017 sa thèse au LLACAN sur l’interaction entre tons, intonation et focus en Kakabe. Cette recherche  lui avait valu un prix de thèse du Val-de-Marne. Elle avait depuis obtenu des contrats post-doctoraux au LACITO, à la School of Economics de Moscou, au LPP-Paris et venait d’obtenir un poste d’ATER à l’Université de Nanterre.

Vous pouvez envoyer un mot de soutien à Valentin, son père, ou si vous n’êtes pas en contact direct avec lui, sur l’adresse LACITO.direction@cnrs.fr

Un hommage lui sera rendu ultérieurement.

Lire plus
Colloques

Exposé de Sebastian Nordhoff (Language Science Press, Berlin)-Technical, legal, and social aspects of Open Science in linguistics – le 09 septembre 2021, 14-15h30 au LACITO

Organisé par le LACITO, LLACAN et SeDyL & séance du séminaire « Science Ouverte » du campus de Villejuif.

Date : Jeudi 9 septembre 2021, 14-15h30 au LACITO

Lieu : Campus CNRS de Villejuif, bât. D, salle 311

Mode : hybride (Zoom / en présentiel)

Lien Zoom : https://cnrs.zoom.us/j/92824565171

Meeting-ID : 928 2456 5171

Code : EYk9ff

Merci de confirmer votre participation (à distance ou en présentiel) auprès d’Yvonne Treis (yvonne.treis@cnrs.fr).

Résumé : Open Science is a concept which can be applied to all stages of the research workflow in linguistics: we have the gathering of data, the transformation and enrichment of data via scripts or human annotation, and the publication of research findings in books or articles. Data, scripts, and publications should all be made as open as possible in order for other researchers to engage with and build upon the research being undertaken. In this talk, Sebastian Nordhoff will show how these aspects of openness can be realised during the production of a linguistic book, using the open access publisher Language Science Press as an example. Topics discussed include file formats and criteria to choose among them, workflows, collaborative editing and versioning, linguistic data repositories, linguistic preprint servers, disambiguation of documents and researchers, long term preservation, discoverability, reusability, legal aspects, and the impact of reputation and prestige. These aspects will be exemplified via the workflow of a manuscript, showing how and where at each stage there are potentials for making each step more open, transparent, and collaborative.

Bio : Sebastian Nordhoff holds a PhD in linguistics from the University of Amsterdam and has worked on the languages of Paraguay and Sri Lanka. He has authored « A grammar of Upcountry Sri Lanka Malay » and edited « Electronic Grammaticography » (University of Hawai’i Press, 2012) and « Linked Data in Linguistics » (Springer, 2012). He was also responsible for the first edition of glottolog.org. Since 2014, he runs Language Science Press, where over 150 fully open access books have been published as of today.

Lire plus
Colloques, Vie du Llacan

Descriptive Grammars and Typology II: appel à communications

DESCRIPTIVE GRAMMARS AND TYPOLOGY II: : The chalenges of  writing grammars of underdescribed and endangered languages
Dates : 1er- 3 décembre 2021.

Lieu : FIAP Paris – 30 rue Cabanis, 75014 Paris.
Il est prévu un colloque en présentiel, dans le strict respect des contraintes sanitaires en vigueur sur la période. Si nécessaire, nous adapterons les conditions d’accueil des participants.

Date limite d’envoi des abstracts : 1er juillet 2021.

Détails du colloque et soumission des abstracts à cet URL : https://grammar2021.sciencesconf.org/

 

Conférenciers invités :
  • Felix Ameka (Université de Leyde)
  • Nicholas Evans (Université Nationale Australienne)
  • Birgit Hellwig (Université de Cologne)
  • Aimée Lahaussois (HTL, CNRS)
  • Nicolas Quint (LLACAN, CNRS)
Appel à communication :

La menace d’extinction qui pèse mondialement sur les langues peu connues a fait prendre conscience de l’urgence de les documenter et de les décrire, suscitant de nouvelles avancées dans l’art d’écrire des grammaires (voir notamment Ameka, Dench & Evans 2006). Le colloque « Descriptive Grammars and Typology », qui s’est tenu la première fois à Helsinki en mars 2019, cherche à contribuer au développement de la grammaticographie en réunissant auteurs et utilisateurs de grammaires de langues peu décrites ou menacées, qui partagent un intérêt pour le recours aux concepts de la typologie linguistique dans les grammaires.

Nous encourageons les communications traitant des problèmes et défis qui se posent aux auteurs de grammaires descriptives et des attentes des utilisateurs de grammaires. Une discussion plus large du rôle que joue la typologie dans l’écriture des grammaires est aussi la bienvenue. Les papiers pourront adopter le point de vue particulier de la grammaire d’une langue spécifique aussi bien qu’un point de vue général sur les grammaires. Cette seconde édition du colloque se concentrera plus particulièrement sur la théorie et la pratique de la grammaticographie et écartera les papiers portant sur la seule description de structures grammaticales. Cependant, tout sujet pertinent pour la grammaticographie (e.g des problèmes posés par les données de terrain) pourra être d’un grand intérêt pour ce colloque.

Les thèmes appropriés au colloque incluent notamment les questions suivantes :

  • Comment décrire une langue dans ses propres termes et à la fois la rendre comparable à d’autres ?
  • Quels rôles jouent forme et fonction dans la conceptualisation et l’organisation des grammaires ?
  • Comment décrire les structures rares ?
  • Quelle place accorder à la sémantique ?
  • Comment décrire la variation (socio)linguistique ?
  • Quelles relations entre langues et écologies linguistiques ?
  • Quels usages des corpus ?
  • Comment satisfaire à la fois aux besoins des typologues, des apprenants et des locuteurs natifs ?
Organisateurs :
  • Thera Crane (Université de Helsinki)
  • Sebastian Fedden (Université Sorbonne Nouvelle, LaCiTO – UMR 7107)
  • Ekaterina Gruzdeva (Université de Helsinki)
  • Arja Hamari (Université de Helsinki)
  • Matti Miestamo (Université de Helsinki)
  • Yann Le Moullec (INaLCO, LaCiTO – UMR 7107)
  • Neige Rochant (Université Sorbonne Nouvelle, LaCiTO – UMR 7107, LLACAN – UMR 8135)
  • Guillaume Segerer (LLACAN – UMR 8135)
  • Jeanne Zerner (LLACAN – UMR 8135)

 

Comité scientifique :
  • Claire Bowern (Université Yale)
  • Denis Creissels (Université Lumière-Lyon-II)
  • Don Daniels (Université d’Oregon)
  • Patience Epps (Université du Texas à Austin)
  • James Essegbey (Université de Floride)
  • Diana Forker (Université d’Iéna)
  • Andrew Garrett (Université de Californie à Berkeley)
  • Carol Genetti (Université de New York à Abu Dhabi)
  • Nadine Grimm (Université de Rochester)
  • Antoine Guillaume (DDL, CNRS)
  • Harald Hammarström (Université d’Uppsala)
  • Martin Haspelmath (Institut Max-Planck d’anthropologie évolutionniste)
  • Jeffrey Heath (Université du Michigan)
  • Marian Klamer (Université de Leyde)
  • Linda Konnerth (Université hébraïque de Jérusalem)
  • Maarten Mous (Université de Leyde)
  • Bastian Persohn (Université d’Iéna)
  • Mark Post (Université de Sydney)
  • Antoinette Schapper (CNRS / Université libre d’Amsterdam)
Lire plus
Non classé

Séminaire du Llacan 2 juin – Lacina SILUE : The influence of the Dyula quotative marker ko on the grammar of reported speech in IvorianFrench

Ce mercredi 2 juin de 10H à 11H, Lacina SILUE (doctorant Llacan – projet ERC SpeechReporting), nous présentera « The influence of the Dyula quotative marker ko on the grammar of reported speech in IvorianFrench: Cases of mismatch between form and function« .

Résumé : Ivorian French is well known to be highly influenced and colored by ivorian local languages in that it integrates some of  their items and grmmatical constructions either from borrowings, or loans. This feature makes some grammatical constructions of this variant of French sound exotic to the speakers of Standard French since the only way to grasp them would be to cast an eye on the grammar of those local languages. Among those local languages, Dyula, the oldest lingua franca of Côte d’Ivoire   (Boutin2014) turns out to play an important role in understanding some grammatical phenomena of Ivorian French. This is particularly the case for the grammar of reported speech on which the Dyula particle ko has an impact.

This presentation seeks to show the influence of the Dyula particle ko on the grammar of reported speech in Ivorian French.

 

Pour suivre la présentation : https://cnrs.zoom.us/j/95654741763

ID de réunion : 956 5474 1763
Code secret : 81Llacan35

 

Lire plus
Séminaires Llacan, Vie du Llacan

Llacan le séminaire : le programme et ses dernières modifications

prochaines séances DU séminaire (mercrediS de 10H à 11H), technique et SCIENTIFIQUE

7 avril : participation virtuelle à un colloque : pré-enregistrer sa présentation – les différents outils, les bonnes pratiques

14 avril : Nicolas AUBRY, Le yorùbá, langue moyenne mais grande langue… sur Internet

21 avril : participation virtuelle à un colloque : pré-enregistrer sa présentation – travaux pratiques

28 avril : Lora LITVINOVA : Preview of Kugama’s socio-cultural practices

5 mai : Powerpoint –  2 volets : 1) réussir sa présentation powerpoint – 2) gérer les exemples et schémas, et le « versioning »

12 mai : Nicolas QUINT, Un atlas linguistique pour les créoles afro-portugais de l’Afrique de l’Ouest

19 mai : Excel les petites séances : traiter des données textuelles.

26 mai : séminaire technique – café des informaticiens.

=> 2 juin : Lacina SILUE : The influence of the Dyula quotative marker ko on the grammar of reported speech in Ivorian French: Cases of mismatch between form and function.

9 juin : PAS DE SÉANCE

16 juin : Excel les petites séances : traiter des données textuelles (suite du séminaire du 19 mai).

23 juin : Hugh PATERSON, From CV to OLAC.

 

Lien pour assister aux séminaires : https://cnrs.zoom.us/j/95654741763

ID de réunion : 956 5474 1763
Code secret : 81Llacan35

Lire plus