Catégorie : Séminaires Llacan

Séminaires Llacan

Non classé, Séminaires Llacan

Séminaire du Llacan – le programme de l’hiver

Prochaines séances du séminaire du Llacan (mercredis de 10H à 11H) :

1er février : Paulette ROULON-DOKO, « Les séries verbales en gbaya »

=> 15 février : Christian CHANARD, Remise en jambes et problèmes rencontrés sous ELan-ElanCorpA-Praat

1er mars : Salikoko MUFWENE (U de Chicago) – titre à venir

15 mars : Valentin VYDRIN & Kirill MASLINSKII : Présentation du corpus bambara de référence

 

Lien pour assister aux séminaires : https://cnrs.zoom.us/j/95654741763

ID de réunion : 956 5474 1763
Code secret : 81Llacan35

Lire plus
Non classé, Séminaires Llacan

Séminaire du Llacan – Mercredi 1er février – Les séries verbales en gbaya

Dans le cadre de notre séminaire, le mercredi 1er février 2023, de 10h à 11h, Paulette ROULON-DOKO nous présentera son travail sur les séries verbales en gbaya et montrera comment un travail sur un corpus oral annoté de 4h30 apporte beaucoup d’informations quant au fonctionnement réel de ces constructions.

Lien Zoom pour assister au séminaire : https://cnrs.zoom.us/j/95654741763

ID  réunion : 956 5474 1763

Code secret : 81Llacan35

 

 

 

Lire plus
Séminaires Llacan

Séminaire du Llacan – ‎18 janvier 2023‎‎ – Florian Lionnet : «L’inventaire phonologique du ‎fanya (boua, Tchad): description et données comparatives ‎préliminaires‎»‎

Le mercredi 18 janvier 2023, de 10h à 11h, nous aurons le plaisir d’accueillir Florian Lionnet (Princeton University) pour une présentation intitulée « L’inventaire phonologique du fanya (boua, Tchad): description et données comparatives préliminaires ».

Résumé :

Le fanya [iso: fni, glottocode: fan1244] est une langue non-décrite parlée par environ 1200 personnes dans la région du Guéra au Tchad. Elle appartient au groupe boua, une famille linguistique d’une dizaine de langues parlées dans le sud du Tchad, traditionnellement classée dans la famille Adamawa au sein du phylum Niger-Congo (Boyeldieu et al. 2018).

Cette présentation propose une première ébauche descriptive du système phonologique du fanya (dialecte kulaale), sur la base de données recueillies sur le terrain entre 2014 et 2022 dans le cadre d’un projet de documentation linguistique financé par la National Science Foundation. Les caractéristiques phonologiques les plus importantes du kulaale sont décrites, à savoir :

(i) un système consonantique original, pauvre en plosives, et caractérisé par un haut degré de variation allophonique;

(ii) un système vocalique à contraste ATR opposant 5 voyelles [-ATR] /ɪ ɛ a ɔ ʊ/ et 4 voyelles [+ATR] /i e o u/;

(iii) Une harmonie vocalique à trait dominant [+ATR] où le statut de la voyelle [-ATR] /a/ est double: neutre dans le système verbal, elle est affectée par l’harmonie dans le système nominal où elle est changée en /e/ ou en /o/ en contexte [+ATR];

(iv) un système tonal opposant deux registres, ainsi qu’une morphologie tonale complexe, en particulier dans le système verbal.

Les données comparatives issues d’une base de données en cours d’élaboration (Boyeldieu et al. 2023) permettent de montrer que le fanya est un langue boua à la fois très conservatrice et très innovante. Le système vocalique semble directement hérité du proto-boua, sans grand changement (c’est peut-être également le cas du système tonal, bien que les données soient moins claires à ce sujet). En revanche, le système consonantique du fanya est très érodé par rapport à celui du proto-boua. Ces caractéristiques donnent au fanya (et aux autres langues boua du sous-groupe goula) un statut à part dans le paysage linguistique du sud du Tchad.

Références :

  • Pascal Boyeldieu, Raimund Kastenholz, Ulrich Kleinewillinghöfer, and Florian Lionnet. 2018. The Bua Group languages (Chad, Adamawa 13): « A comparative perspective ». In Raija Kramer and Roland Kießling (eds.), Current Approaches to Adamawa and Gur Languages (Afrika und Übersee Supplements, Vol. 34). Cologne: Köppe. Pp. 53-126.
  • Pascal Boyeldieu, Raimund Kastenholz, Ulrich Kleinewillinghöfer, and Florian Lionnet. 2023. Base de données comparatives sur les langues boua. Fichier Toolbox inédit.

Lien Zoom pour assister au séminaire : https://cnrs.zoom.us/j/95654741763

ID  réunion : 956 5474 1763

Code secret : 81Llacan35

Lire plus
Formations, Non classé, Séminaires Llacan, Vie du Llacan

Ateliers pratiques séances spéciales – HAL-SHS / MediHAL – pour TOUS les collègues du Llacan

Certains d’entre vous réclament encore un soutien au dépôt dans HAL. Peu d’entre vous connaissent MédiHAL. Mais vous tous, membres statutaires du Llacan, et même les doctorants, devrez être à jour de TOUTES vos publications ET CONFERENCES ORALES SANS ACTES dans HAL d’ici le printemps 2023. Nouveau : la Bulac et l’Inalco organisent en janvier un marathon de dépôt assisté dans HAL (voir plus bas).

Participer à nos ateliers HAL sera aussi l’occasion de se mettre en tête les dernières questions de politique de droits d’auteur, suite aux déclaration de la direction du CNRS mais aussi d’utiliser les outils aidant à déterminer la politique de diverses revues en la matière.

Inscrivez-vous!

[…]

Lire plus
Séminaires Llacan

Séminaire du Llacan – 07 décembre 2022‎ – Vadim Dyachkov : «Documentation of Natioro (Gur): ‎theoretical problems and perspectives»‎

Le mercredi 07 décembre 2022, de 10h à 11h, Vadim Dyachkov fera une présentation intitulée «Documentation of Natioro (Gur): theoretical problems and perspectives».

Résumé:

Natioro is an underdescribed Gur language spoken by some 4000 people in Burkina Faso.  It lacks any detailed description but is undoubtedly one of the most intriguing Gur languages, given its isolated status within the family. My research, going on since 2018, fills the existing gap and is dedicated to the complex description of Natioro, including creating a grammar, a dictionary, and a text collection  as well as detailed investigation of various phonological and grammatical phenomena. In this talk, I will give an overview of the results of my fieldwork with a special focus on the phenomena that are of particular interest to linguistic typology. Namely, I will present some preliminary results contributing to the study of some wide-spread West African features as well as to linguistic theory (word order alternations, case marking, syntax of class suffixes, passive lability). I will also present the results of my lexicographic work and the first version of the Natioro grammar.

Lien Zoom pour assister au séminaire : https://cnrs.zoom.us/j/95654741763

ID  réunion : 956 5474 1763

Code secret : 81Llacan35

Lire plus
Séminaires Llacan

Séminaire du Llacan – 23 novembre 2022‎ – Tolúlọpẹ́ Ògúnrẹ̀mí : «Grandes architectures, peu de ressources: l’application du traitement automatique de langage naturel et de la parole sur les langues Africaines peu dotées‎»‎

Le mercredi 23 novembre 2022, de 10h à 11h, Tolúlọpẹ́ Ògúnrẹ̀mí (Stanford University) partagera ses recherches de Doctorat avec une présentation en français intitulée Grandes architectures, peu de ressources: l’application du traitement automatique de langage naturel et de la parole sur les langues Africaines peu dotées (Big architectures, few resources: Applying state of the art NLP and Speech Processing to low-resource African languages).

Résumé: 

Les avancées récentes en matière de NLP et de traitement de la parole ont montré que les architectures gourmandes en données fournissent les meilleures ressources pour les langages avec de nombreuses ressources, par ex. le français. Que se passe-t-il alors avec les langues peu dotées ? Nous examinons comment le pretraining et finetuning des architectures BERT et wav2vec 2.0 peuvent être utilisés pour permettre des tâches de traitement de la parole et du langage naturel dans diverses langues africaines.

Recent advancements in NLP and Speech Processing have shown that data-hungry architectures provide the best results for languages with many resources e.g. French. What then happens with low-resource languages? We look at how both pre-training and finetuning of BERT and wav2vec 2.0 architectures can be used to enable speech and natural language processing tasks in various African languages.

Lien Zoom pour assister au séminaire : https://cnrs.zoom.us/j/95654741763

ID  réunion : 956 5474 1763

Code secret : 81Llacan35

Lire plus
Séminaires Llacan

Séminaire du Llacan – 9 novembre 2022‎ – Janika Kunzmann : «Preliminary findings on the ‎phonology of Mbum (Adamawa)‎»‎

Le mercredi 9 novembre 2022, de 10h à 11h, Janika Kunzmann (Université Goethe de Francfort) partagera ses recherches de Master avec une présentation intitulée Preliminary findings on the phonology of Mbum (Adamawa).

Résumé :

The Kebi-Benue language Mbum, or rather mbok mbum, is spoken across wide areas of the Adamawa plateau, mainly in Cameroon. Lacking a detailed phonological description, various phonetic and phonological features of the language are up-to-now undocumented, and its particularities unaddressed. Amongst these matters are e.g. the nature and behavior of tone, [-ATR] vowels and their arrangement in harmonic patterns, the distinctiveness of vowel length, and many others. My research tackles this descriptive gap – the phonology and tonology of Mbum – by studying the language as it is spoken today in Ngan-ha and Ngaoundéré (Cameroon, Adamawa Region). In my talk, I present current data and (preliminary) findings from recent research, and discuss peculiarities of the sound inventory, syllable structures and selected features of the tone system. As this research is still ongoing, open questions and unsolved phonological issues will be pointed out.

Lien Zoom pour assister au séminaire : https://cnrs.zoom.us/j/95654741763

ID  réunion : 956 5474 1763

Code secret : 81Llacan35

Lire plus
Séminaires Llacan

Séminaire du Llacan – mercredi 26 octobre 2022 – Mori Edwige TRAORE : «Projet d’atlas linguistique ‎du Burkina Faso»‎

Le mercredi 26 octobre 2022, de 11h à 12h (exceptionnellement pour cause de décalage horaire), Mori Edwige TRAORE (CNRST Burkina Faso) nous présentera son « Projet d’atlas linguistique du Burkina Faso« .

Résumé:

Le Burkina Faso est un pays situé au cœur de l’Afrique de l’ouest, entouré par la Côte-d’Ivoire, le Mali, Le Niger, le Togo, Le Bénin et le Ghana. Il a environ 20 505 150 hbts selon le rapport 2022 du recensement de 2019 (INSD) sur une superficie de 274 400 km2.

La question de savoir quelles langues sont parlées dans un pays comme le Burkina est très complexe, et encore sujette à controverse parmi les linguistes. En effet, il n’y a pas de méthodologie fixe et acceptée par tous pour délimiter les langues et décider de ce qui est « langue » et variétés de « la même » langue (dialectes). Les critères couramment utilisés sont d’ordre linguistique et d’ordre communicationnel (seuil d’intercompréhension). Pour délimiter les langues nationales,  Kedrebéogo et Yago (1983) se sont basés sur l’intercompréhension et le sentiment des locuteurs d’appartenir à un même groupe ethnolinguistique afin d’élaborer la carte linguistique.

Selon leur étude, le Burkina a environ 59 ethnies, donc cinquante neufs langues. Aujourd’hui, beaucoup de langues ont connu des formes de mutations et certains regroupements ont été opérés. Le pays s’est doté d’une politique linguistique, et lors des enquêtes de terrain, on s’est rendu compte qu’il y a la nécessité d’actualiser la carte linguistique de 1983 avec l’apparition de langues nouvellement recensées. Pour aboutir à un atlas linguistique qui servira à tous, nous voulons procéder étape par étape. Aussi, nous envisageons pour la première année, de faire un inventaire de tous les travaux sur les différentes langues et groupes socioculturels du Burkina. Cet inventaire va permettre de définir les priorités en repérant les langues les moins documentées ou les plus menacées de disparition.  La deuxième année, la numérisation de toutes les données recueillies lors de cet inventaire et celles qui existent dans les archives de l’Institut des Sciences des Sociétés (INSS) sera mis à la disposition du monde scientifique sur une plateforme. La troisième année, une enquête de terrain sera faite par des chercheurs, enseignants-chercheurs, doctorants en complément des données qui existent déjà afin  d’aboutir à la conception de l’atlas linguistique du Burkina.

Lien Zoom pour assister au séminaire : https://cnrs.zoom.us/j/95654741763

ID  réunion : 956 5474 1763

Code secret : 81Llacan35

Lire plus
Séminaires Llacan

Séminaire pratique des doctorants – le lundi 23 mai, de 14h00 à 15h30 : « Recherche de plusieurs fichiers Elan »

Le lundi 23 mai, de 14h00 à 15h30, aura lieu le séminaire pratique des doctorants : « Recherche de plusieurs fichiers » Elan par Ekaterina Aplonova & Izabela Jordanoska (LACITO & LLACAN).

ELAN est l’un des outils les plus fréquemment utilisés pour l’annotation linguistique des enregistrements audio et vidéo. Beaucoup de linguistes connaissent le processus d’annotation de fichiers dans ELAN, mais peu sont conscients de son remarquable potentiel en tant qu’outil de recherche de ces fichiers. Dans notre tutoriel, nous allons montrer comment fonctionne la fonction de structural search multiple Elan files. Nous commencerons par des requêtes simples lorsque vous aurez besoin de trouver un mot / une glose / une traduction spécifique dans plusieurs fichiers Elan, puis, étape par étape, nous complexifierons nos requêtes en requêtes à plusieurs couches et à expressions régulières.

Le public cible de ce tutoriel sont les linguistes qui ont déjà des fichiers annotés dans Elan et qui ont l’intention d’apprendre à utiliser Elan comme outil de recherche de corpus. Cependant, si vous commencez tout juste à utiliser Elan et que vous n’avez pas beaucoup de fichiers annotés ou que vous envisagez simplement de commencer à l’utiliser, le didacticiel montrera le potentiel du logiciel, vous êtes donc également le bienvenu.

Vous pouvez rejoindre le séminaire en utilisant le lien Zoom suivant :

https://hu-berlin.zoom.us/j/66607058296?pwd=SzRDNWY4T1ZQdmJsTUsyVU1EK3R6UT09

ID de réunion : 666 0705 8296
Mot de passe : 473369

[…]

Lire plus
Séminaires Llacan

Séminaire du Llacan – mercredi 18 mai 2022 – Konstantin Pozdniakov : «Les exceptions régulières dans les systèmes des classes nominales Niger-Congo»

Le mercredi 18 mai 2022, de 10h à 11h, Konstantin Pozdniakov fera une présentation intitulée «Les exceptions régulières dans les systèmes des classes nominales Niger-Congo».

Résumé:

Je vais vous présenter une recherche pilote sur un sujet qui m’intrigue depuis très longtemps. Dans de nombreuses langues Niger-Congo,  à côté des classes nominales qui comprennent des centaines de noms, il existe des classes spécifiques réservées juste pour un, deux ou bien trois noms. Ces classes spécifiques sont particulièrement répandues dans les langues de l’Afrique de l’Ouest.

Les questions. Est-ce que ces classes spécifiques comportent des noms avec les mêmes valeurs sémantiques dans toutes ces langues ou pas ? Est-ce qu’un marquage spécifique dans les systèmes de classes est une chose régulière ou non ? Si oui, quelles sont ces valeurs exclusives?  Qu’est-ce qui détermine leur exclusivité ?

D’après ma connaissance, ces questions n’ont jamais été étudiées. La typologie des exceptions dans les systèmes de classes n’existe pas.

Dans la recherche dont je présente les résultats (inattendus !), j’ai analysé les données de 370 langues qui font partie de toutes les branches Niger-Congo.

Finalement j’arrive à la conclusion que ces questions sont centrales pour la description des catégories des classes nominales et du nombre.

Lien Zoom pour assister au séminaire : https://cnrs.zoom.us/j/95654741763

ID  réunion : 956 5474 1763

Code secret : 81Llacan35

Lire plus