Non classé

ILARA – Séminaire de Nicolas QUINT et Amélie DEPARIS

Cours « Les parlers du Croissant, entre oc et oïl »
par Nicolas Quint et Amélie Deparis (projet ANR « Les Parlers du Croissant),
dans le cadre de l’Institut des langues rares (ILARA).

Lien pour la formation : https://ilara.hypotheses.org/enseignements/cours-de-lilara/europe/les-parlers-du-croissant

Module de 3 x 2h, les mercredis 3, 10 et 17 mars 2021, de 16h à 18h.
Les cours seront donnés en visioconférence.
Les cours sont gratuits et accessibles directement en ligne.

Lien de connexion : https://zoom.us/j/99124814161?pwd=WVdtZEgvbTFGN3FBZEVLaEFCaWpYQT09

Contenu du cours :
Les cours présenteront l’histoire du concept du Croissant linguistique et des travaux de recherche qui y ont été consacrés, la situation sociolinguistique actuelle des parlers du Croissant, les systèmes grammaticaux (phonologie, morphologie, lexique….) actuellement attestés dans le Croissant et la variation existant au sein de la zone.
Tous publics, pas de prérequis.

Lire plus
Séminaires Llacan

Séminaire du Llacan : 24 février 10H – Excel fondamentaux, trucs et astuces

Ce sera l’occasion de reprendre un peu les bases d’Excel, à quoi ça sert, comment ça marche, et quelques trucs et astuces, qui vous permettront de gagner du temps avec Excel, notamment pour monter un budget comme on a commencé à la voir lors de la séance sur le montage de budget, justement.

Pour assister au séminaire, mercredi 24 février de 10H à 11H :
https://zoom.us/j/97478550216?pwd=Y25OQWhER1luSTRnRnZlWGN1SWpPZz09
ID de réunion : 974 7855 0216
Code secret : EQaw9B

Lire plus
Séminaires Llacan

Séminaire du Llacan – 17 février – Rozenn Guérois – Micro-variation du marquage de l’objet dans les langues bantoues nord-mozambicaines

Ce mercredi 17 février, de 10H à 11H, Rozenn Guérois nous propose une intervention intitulée « Micro-variation du marquage de l’objet dans les langues bantoues nord-mozambicaines« .

Voici les éléments pour assister au séminaire (par zoom) : https://zoom.us/j/97478550216?pwd=Y25OQWhER1luSTRnRnZlWGN1SWpPZz09
ID de réunion : 974 7855 0216
Code secret : EQaw9B

Et voici le résumé de l’intervention de Rozenn : Cette présentation vise à étudier et comparer le fonctionnement du marqueur objet dans un échantillon de langues parlées au nord du Mozambique. Je m’intéresserai plus particulièrement à 3 paramètres de variation: 1) le type morphosyntaxique des marqueurs objet (forme, nombre) ; 2) leur statut syntaxique (clitiques pronominaux ou marqueurs d’accord) ; 3) leur comportement dans les constructions bitransitives (symétrie vs asymétrie du marquage de l’objet).

Lire plus
Vie du Llacan

Séminaire du Llacan – 17 février – Rozenn Guérois – Micro-variation du marquage de l’objet dans les langues bantoues nord-mozambicaines

Ce mercredi 17 février, de 10H à 11H, Rozenn Guérois nous propose une intervention intitulée « Micro-variation du marquage de l’objet dans les langues bantoues nord-mozambicaines« .

Voici les éléments pour assister au séminaire (par zoom) : https://zoom.us/j/97478550216?pwd=Y25OQWhER1luSTRnRnZlWGN1SWpPZz09
ID de réunion : 974 7855 0216
Code secret : EQaw9B

Et voici le résumé de l’intervention de Rozenn : Cette présentation vise à étudier et comparer le fonctionnement du marqueur objet dans un échantillon de langues parlées au nord du Mozambique. Je m’intéresserai plus particulièrement à 3 paramètres de variation: 1) le type morphosyntaxique des marqueurs objet (forme, nombre) ; 2) leur statut syntaxique (clitiques pronominaux ou marqueurs d’accord) ; 3) leur comportement dans les constructions bitransitives (symétrie vs asymétrie du marquage de l’objet).

Lire plus
Formations, Vie du Llacan

Llacan le séminaire : demandez le programme !

Le séminaire technique A REPRIS LES mercrediS de 10H à 11H, et voici le détail des prochaines séances :

27 janvier : montage de budget – principes et pratique

10 février : tour d’horizon de Corporan, plate-forme de consultation de corpus oraux anotés de langues peu décrites

24 février : Excel trucs et astuces

10 mars : le matériel de terrain du Llacan, suite et fin

 

Le séminaire scientifique continue sur sa lancée initiée le 20 janvier, toujours le mercredi de 10H à 11H :

3 février : Martine Vanhove, Présentation du dictionnaire bedja

17 février : Rozenn Guérois, [titre à venir]

3 mars : Louise Esher, Appréhender la structure des systèmes flexionnels.

 

Lire plus
Vie du Llacan

Séminaire du Llacan – mercredi 3 février – le dictionnaire bedja de Martine Vanhove

Ce mercredi 3 février, de 10H à 11H, Martine Vanhove nous propose une intervention intitulée « La fabrique d’un dictionnaire de bedja (couchitique) … et ses conséquences plus ou moins inattendues« . Bref, elle nous parlera de son dictionnaire bedja, sur lequel elle avance fort en distanciel avec son collaborateur Mohamed-Tahir Hamid-Ahmed.

Voici les éléments pour assister au séminaire (par zoom) : https://zoom.us/j/97478550216?pwd=Y25OQWhER1luSTRnRnZlWGN1SWpPZz09
ID de réunion : 974 7855 0216
Code secret : EQaw9B

Et voici le résumé de l’intervention de Martine : Le bedja est une langue dont la morphologie est en grande partie non-concaténative, avec une structure en racines consonantiques (en inventaire ouvert) croisées avec des schèmes (en inventaire fermé) qui permettent d’assigner une catégorie grammaticale et un sens aux mots ainsi formés.

Les dictionnaires existants (Reinisch 1895, Roper 1928 et Hudson s.d., approx. 1960) étaient organisés, à la manière de ce qui est la norme pour les langues sémitiques, en entrées principales par racine consonantique avec des sous-entrées pour les formes dérivées, reprises plus ou moins systématiquement dans l’ordre alphabétique.

Les contraintes imposées par la mise en ligne dans la base de données RefLex ont conduit à repenser l’organisation du dictionnaire que nous préparons, Mohamed-Tahir et moi-même. C’est donc un ordre purement alphabétique qui a été choisi, complété par des renvois systématiques à la forme de base pour toutes les formes dérivées.

Une première partie de l’exposé présentera les choix qui ont été faits pour l’organisation des entrées lexicales, et les problèmes que certains de ces choix soulèvent, notamment du fait de la genèse du dictionnaire.

La seconde partie sera consacrée à trois questions grammaticales qui ont surgi au cours de sa confection : (i) l’existence ou non d’une catégorie (restreinte) d’idéophones en lien avec la question des onomatopées ; (ii) le statut des composés vis-à-vis des locutions et leur traitement dans un dictionnaire ; (iii) la productivité des dérivations avec (un début d’) illustration avec les dérivations moyenne et passive.

Lire plus